Clicky

Guide d’utilisation : les réglages manuels de base

Alors que la plupart des caméscopes règlent automatiquement la mise au point, les niveaux audio, la vitesse d’obturation et le diaphragme en fonction des conditions ambiantes, vos vidéos pourraient être plus belles en oubliant certaines fonctions de votre appareil et prenez le contrôle de vos images.

Mais si tout est réglé automatiquement, pourquoi s’embêter ? Eh bien, vous pouvez rencontrer des situations où votre caméscope, avec toute sa magie technologique, ne peut tout simplement pas analyser ce qui se passe.

Lorsque vous achetez un caméscope numérique pour la première fois, vous pouvez être facilement intimidé par les multiples boutons et commandes disponibles sur l’appareil.

Croyez-nous, si vous ne savez pas comment faire la mise au point, ajuster l’ouverture ou quand sélectionner une autre vitesse d’obturation, c’est tout à fait normal. Dans ce guide d’utilisation, nous expliquons donc à tous les débutants comment se servir des différentes fonctions d’un caméscope numérique.

Mise au point

D’une manière générale, votre caméscope détermine la mise au point en trouvant un objet bien défini de votre scène – généralement tout ce qui se trouve au centre de votre tir – et l’utilise comme point de référence pour décider de la mise au point.

Indépendamment de la facilité de l’autofocus, il existe des situations dans lesquelles votre caméscope trouve difficile de localiser le sujet de votre photo. Quand il n’y a pas assez de lumière, par exemple la nuit ou dans une pièce faiblement éclairée, les objets ont tendance à se fondre dans une masse que le caméscope ne peut interpréter.

mise au point manuelle

Avec le contrôle manuel, vous pouvez utiliser votre œil, infiniment plus sensible à la lumière que votre caméscope, pour effectuer la mise au point à sa place. La mise au point manuelle vous permet aussi d’ajouter certains effets à votre vidéo. Focalisez sur un objet en floutant l’arrière plan, ou créer un mouvement optique par bascule de point par exemple.

Comment passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle ? La plupart des appareils comportent un bouton qui permet d’activer ou de désactiver la mise au point automatique. Consultez le manuel d’instruction pour connaître la procédure avec votre caméscope.

Zoom

La commande de zoom est généralement un double bouton à bascule sur le dessus de la caméra. On retrouve deux côtés annotés de la lettre W pour wide (zoom arrière) et de la lettre T pour téléobjectif (zoom avant). Ces boutons modifient la distance focale du système optique. Ce qui permet d’ajuster votre image en fonction de votre sujet – proche ou lointain.

Le zoom peut être une fonctionnalité très utile, mais veillez à ne pas abuser. Concentrez-vous uniquement sur le zoom optique qui conserve la qualité de l’image. Pensez également à régler votre zoom avant de commercer l’enregistrement. Si vous devez de-zoomer, stopper la vidéo, et enregistrer une nouvelle séquence avec les réglages adaptés.

L’ouverture

Certains caméscopes possèdent une molette pour le réglage de l’ouverture. L’ouverture contrôle la quantité de lumière qui entre dans le dispositif. En tournant la molette, vous pouvez rendre l’image plus claire ou plus sombre. L’ouverture est mesurée en f / nombre (par exemple f / 1.8 – f / 16).  Plus le nombre est grand, plus l’ouverture est petit.

ouverture diaphragme

Le contrôle manuel de l’ouverture peut être utile lorsque votre sujet se tient sur un arrière-plan lumineux. Le caméscope lit automatiquement la scène comme étant brillante, ce qui ferme le diaphragme et rend votre sujet très sombre. Avec le réglage manuel, vous pouvez rendre votre sujet plus lumineux . Essayez toujours de faire en sorte que l’arrière-plan soit un peu plus sombre que le sujet. Vous pouvez généralement rendre votre sujet plus lumineux en le tournant pour qu’il soit presque face au soleil. Vous pouvez également réduire la luminosité de l’arrière-plan en zoomant sur votre sujet.

Vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation contrôle la durée pendant laquelle on laisse entrée la lumière dans le caméscope. Par logique, les vitesses d’obturation rapides laissent entrer moins de lumière et inversement. Des vitesses plus rapides réduisent également la quantité de flou pour les sujets en mouvement rapide. Cela est très pratique lorsque vous ralentissez la vidéo dans votre éditeur. Sans le contrôle de la vitesse d’obturation, la vidéo ralentie montrerait un mouvement flou. En augmentant la vitesse d’obturation, le mouvement sera limpide, même si l’image est en pause.

Le problème avec des vitesses d’obturation plus élevées, c’est qu’elles diminuent la quantité de lumière qui entre dans l’objectif. Si vous filmez en extérieur à midi, ce n’est pas vraiment un problème, car le soleil fournit beaucoup de lumière. À l’intérieur, cependant, vous devrez améliorer la luminosité si vous souhaitez utiliser la fonction d’obturateur à grande vitesse.

C’est donc à vous de jouer avec la vitesse d’obturation et l’ouverture pour avoir de belles images. Au début, vous devrez certainement vous entraîner, mais avec le temps, vous maîtriserez ces deux réglages.

Balance des blancs

Le réglage de la balance des blancs est une fonction essentielle sur un caméscope. Elle permet de régler les composants électroniques du caméscope afin qu’ils voient les couleurs avec précision. En effet, il existe différents types de sources de lumière (fluorescentes, le soleil, les ampoules à incandescence) qui produisent des couleurs légèrement différentes.

balance des blancs différents blancs

Pour régler la fonction balance des blancs, pointez votre appareil sur une feuille de papier ou un tissu blanc. Appuyez sur le bouton de balance des blancs et vous verrez une icône clignoter dans le viseur ou sur l’écran. Lorsque le blanc est équilibré, il cesse de clignoter.

Assurez-vous d’équilibrer les blancs chaque fois que vous changez de position ou de sources lumineuses. Faites attention à la balance des blancs automatique sous les lumières fluorescentes, en particulier lorsque vous utilisez des vitesses d’obturation plus lentes.

D’autres réglages sont disponibles en fonction de votre appareil mais si vous débutez en vidéo, commencez par maîtriser ces réglages manuels de base. Vous verrez qu’avec de l’entrainement, vous serez en mesure de réaliser de bien plus belles vidéos qu’avec le mode automatique. Si vous hésitez entre plusieurs modèles de caméscopes, vous pouvez également consulter notre guide d’achat complet ici !